La Grotte Chauvet 2, réplique de la Grotte Chauvet, vous accueille dans un lieu unique et hors du temps pour vous faire découvrir la vie des Aurignaciens.

L’Aurignacien est la culture qui ouvre le Paléolithique supérieur en Europe. Il coïncide avec l’arrivée d’Homo sapiens en Europe centrale et occidentale, vers 43 000 ans avant le présent. L’Aurignacien est caractérisé par ses industries osseuse (sagaies à bases fendues) et lithique (pièces carénées, lamelles, lames retouchées, etc.) 

Découverte de la Grotte

La grotte est découverte, de manière inopinée mais non fortuite, le 18 décembre 1994, par Jean-Marie Chauvet (contractuel du ministère de la Culture, chargé de la surveillance des grottes ornées de l’Ardèche depuis juillet 1994), Éliette Brunel (viticultrice), et Christian Hillaire (employé à EDF) dans le cadre de leurs activités spéléologiques privées. La découverte de la grotte est rendue publique le 18 janvier 1995.Le rapport d’expertise de Jean Clottes, spécialiste de l’art paléolithique, préconise plusieurs mesures, notamment de ne pas ouvrir la grotte au public afin d’éviter les erreurs qui ont détérioré les peintures de la Grotte de Lascaux.

Situation géographique de la Grotte Chauvet 2

La grotte se trouve au lieu-dit la Combe d’Arc, appelé également le « cirque d’Estre », à une altitude entre 185 et 198 m au-dessus du niveau de la mer et est située 25 mètres sous terre sur le plateau calcaire. L’entrée de la grotte a subi plusieurs effondrements depuis 29 000 ans avant d’être définitivement obstruée il y a au moins 21 500 ans, formant une masse rocheuse de 4 500 m3 au pied du rocher d’Abraham qui domine l’entrée préhistorique. Cet éboulis a permis la préservation de l’écosystème de la grotte.

Inscription de la Grotte Chauvet au patrimoine mondial de l’UNESCO

Parallèlement, les collectivités ont souhaité faire inscrire la cavité sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un comité de soutien à cette candidature a été créé en juin 2010 à Vallon-Pont-d’Arc. Il réunissait 27 000 membres début janvier 2014. L’objectif était de réussir le défi « 36 000 ans – 36 000 signatures » avant l’été 2014. Le 24 janvier 2013, le gouvernement décide de présenter officiellement la caverne ornée de Vallon-Pont-d’Arc, pour une inscription à la liste du patrimoine mondial en juin 2014 lors du comité organisé au Qatar, après une phase d’expertise de 18 mois.

La démarche a finalement été couronnée de succès avec la décision prise à l’unanimité par la 38e session du Comité du patrimoine mondial qui s’est tenue à Doha (Qatar) le 22 juin 2014 : la grotte ornée du Pont-d’Arc, dite « Grotte Chauvet », figure désormais sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit du 39° site du patrimoine mondial en France.

Source : Wikipédia – Grotte Chauvet